Produits ménagers bio un enjeux pour la santé ?

Selon une étude du Health Effects Institute la pollution de l’air intérieur serait la 8eme cause de décès dans le monde. C’est pourquoi nous avons décidé de nous intéreser à ce sujet. La pollution intérieure kezako ? Comment peut-on améliorer la qualité de l’air de nos habitats ? Pourquoi préférez les produits ménagers bio ?

Savez-vous vraiment ce qu’est la pollution ?

La pollution intérieure est multifactorielle, elle est composée de polluants biologiques (comme les moisissures), polluants chimiques (liés aux appareils de chauffage, produits ménagers), tabacs… Cette pollution que nous allons respirer est à l’origine de maladies respiratoires et de cancers. Neuf personnes sur dix respirent actuellement un air qui dépasse les limites fixées par l’OMS pour les polluants. 

Alors, nous allons nous intéresser aux produits ménagers et à leur rôle dans la pollution de l’air.

Nous avons tous chez soi des produits ménagers mais connaissez vous leur composition ? La grande majorité de ces produits, du désodorisant en passant par les désinfectants, contiennent de nombreuses substances très toxiques et polluantes.

Un danger pour l’environnement et pour la santé

60% des produits testés par 60 millions de consommateurs présentent des conservateurs et désinfectants toxiques. On y retrouve des COV (composés organiques volatiles ) qui peuvent provoquer des maladies respiratoires et cancérigènes notamment pour les produits en spray. Ils contribuent au réchauffement climatique. Une bouteille contiendrait plus de 20 substances chimiques nocives. Après utilisation, ces substances restent dans « l’air » de notre maison. À l’inverse, les quantités d’ingrédients « naturels », pourtant mentionnées sur les étiquettes, sont très limitées. Finalement, faire le ménage régulièrement reviendrait à fumer 1 paquet de cigarettes par jour pendant 20 ans.

A la liste déjà longue de substances toxiques s’ajoute les huiles essentielles. Elles sont ajoutées afin de définir un « parfum » pour le produit. Mais, présentent en bien trop grande quantité dans ces produits d’entretien, les huiles essentielles perdent leur utilité et peuvent déclencher des réactions cutanées et/ou respiratoires.

Quelle est la réglementation ?

Limonène, xylènes, sulfurique… ces noms présents sur les étiquettes qui ne nous disent rien de bon ! Alors comment comprendre ces étiquettes ? Le manque d’information pour la clientèle et les pictogrammes souvent trompeurs peuvent poser problème pour déchiffrer les composants des produits d’entretien. De plus, ils ne mettent pas en garde sur les conditions d’utilisation de ces produits alors que pour la plupart ils sont corrosifs et inflammables mélangés avec de l’eau de javel. On remarque également que les mentions ingrédients naturels peuvent cacher des substances allergènes et toxiques.

Seulement 35 substances détectées dans l’air sur 80 ont été testé. L’Ademe (agence de la transition écologique) recommande de s’intéresser aux labels environnementaux que possèdent ces produits. On retrouve, par exemple, le label Ecolabel, Ecocert, NF Environnement. 

Plusieurs associations se mobilisent et suggèrent de mettre en place un système similaire au « nutriscore » pour aider les consommateurs. Ainsi l’étiquette « ménag’score » permettrait de connaitre facilement le niveau de toxicité d’un produit.

Mais alors quelles sont les alternatives ?

Tous d’abord il est important d’aérer régulièrement, soit 10 minutes toutes les heures. Il est également conseillé d’utiliser uniquement les produits indispensables pour limiter la pollution et notamment des produits non parfumés. Pour limiter la poussière, passez régulièrement l’aspirateur.

Le vinaigre blanc, la recette miracle de grand-mère pour remplacer ces produits nocifs. 

Vous pouvez également faire le choix de mettre des plantes dépolluantes dans votre maison comme l’azalée, le chlorophytum, le caoutchouc…

Alors par quoi pouvez-vous remplacer vos produits d’entretien industriels si efficaces ?

Les produits fait maison contiennent 5 fois moins de composés organiques volatiles que les produits industriels selon l’Ademe. Ils ne contiennent que très peu d’ingrédients ( vinaigre blanc, bicarbonate de soude, savon noir… ) qui sont naturels et souvent biologiques. On ne retrouve aucune trace d’huiles essentielles, d’agents moussant nocifs ou autres substances toxiques. Ils sont également tout aussi efficaces pour nettoyer la saleté et toutes les surfaces en étant bien moins polluants. 

Mais les nettoyants naturels possèdent un autre avantage et pas des moindre. Ils sont bien plus économiques. 

Nous sommes de plus en plus nombreux à nous tourner vers les produits ménagers écologiques ou faits maison, effet de mode ou vrai bienfait pour notre santé et pour la planète ? 

Nous allons décrypter ce qui se cache derrière les produits ménagers classiques et biologiques . 

IBeeLiV vous propose son cake vaisselle : il remplacera votre liquide vaisselle. Il vous suffit de frotter votre éponge humide sur le produit pour récupérer la matière. Avec seulement 3 ingrédients naturels et bio, il nettoie en profondeur. D’une durée de vie d’environ 3 mois et avec des recharges, le cake vaisselle iBeeLiV vous propose une alternative zéro déchet. Il est également disponible en kit DIY à faire soi-même avec sa recette facile. Et en kit avec le nécessaire pour le nettoyage de votre maison.

Pour ceux qui souhaitent aller plus loin :

close

10%

de réduction, spécialement pour vous 🎁

Inscrivez-vous pour recevoir votre réduction exclusive et vous tenir au courant de nos derniers produits et offres !

-10%

spécialement pour vous !

Inscrivez-vous pour recevoir votre réduction exclusive et vous tenir au courant de nos derniers produits et offres !

Laisser un commentaire